Le manoir Himuro

Le premier épisode de la série Project ZERO.

Re: Le manoir Himuro

Message par Izumi le 19 Fév 2009, 10:01

scoresby a écrit :Ce genre d'histoire, dans un pays ou les fantômes sont omniprésents, il doit y en avoir des tonnes... Mais d'ou vient ces histoires de fantômes? enfin je veux dire comment sont-elles aussi présente? Par rapport au Kabuki; au Shinto?


C'est culturel, mais bon, les contes japonais sont pleins de femmes-serpents monstrueuses, de démons légendaires, etc... la première base vient je pense de la littérature et des estampes. Mais en effet, le japon a grande une notion de l'esthétique et de la cruauté aussi. Je pense que ça joue. L'horreur japonais ressemble à "la beauté transformé en monstre"... enfin, ce n'est qu'une hypothèse, mais quand on voit ce qu'étaient les femmes avant d'êtres des spectres, on peut pas dire qu'elles étaient moches...
Avatar de l’utilisateur
Izumi
Vierge du Sanctuaire
 
Message(s) : 229
Inscription : 05 Août 2008, 16:36
Localisation : Dans le manoir du Sommeil


Re: Le manoir Himuro

Message par fallenRaziel le 19 Fév 2009, 11:19

L'horreur japonaise mêle souvent la mort et l'érotisme (voire la pornographie, quand on voit certains hentai...) doublé d'un aspect souvent malsain de la sexualité (en accouplant des femmes avec des créatures bizarres par exemple...) ; faut pas oublié que le peuple japonais est l'un de plus pervers qui soit XD
Image
Avatar de l’utilisateur
fallenRaziel
Noyée
 
Message(s) : 599
Inscription : 30 Août 2008, 18:32
Localisation : SolaPiair, the Capitale...


Re: Le manoir Himuro

Message par Izumi le 19 Fév 2009, 14:52

fallenRaziel a écrit :L'horreur japonaise mêle souvent la mort et l'érotisme (voire la pornographie, quand on voit certains hentai...) doublé d'un aspect souvent malsain de la sexualité (en accouplant des femmes avec des créatures bizarres par exemple...) ; faut pas oublié que le peuple japonais est l'un de plus pervers qui soit XD

ça dépends... Les japonais ne peuvent être considérés comme pervers dans la logique où ils n'ont pas les mêmes tabous sociaux-culturels que nous... Ainsi, leur vision du morbide dépends aussi de ça... les catastrophes présente en cas d'échec du rituel dans les pz, ne sont-elles pas une référence même inconsciente à la bombe d'Hiroshima, ou aux catastrophes naturelles dont les japonais sont continuellement menacés ? Nous ne sommes pas exposés aux mêmes dangers qu'eux, et n'avons pas la même façon de communiquer avec autrui... Et nous avons été férocement influencés par le christianisme, en gardant leur religion originelle, ça leur a donné un mode de pensée beaucoup plus spirituelle que la notre, et beaucoup plus éloignée par conséquent... Pour comprendre leur vision du morbide, il faudrait étudier leur histoire et mythes populaire, ainsi que leur religion...on en est loin !XD
Avatar de l’utilisateur
Izumi
Vierge du Sanctuaire
 
Message(s) : 229
Inscription : 05 Août 2008, 16:36
Localisation : Dans le manoir du Sommeil


Re: Le manoir Himuro

Message par scoresby le 19 Fév 2009, 16:57

J'ai un livre de Lafcadio Hearn intitulé "Fantôme du Japon", qui contient un tas de petite histoire de différents coins du Japon traditionnel. C'est assez intérressant. Sinon "Yokai dictionnaire des monstres japonais" de Shigeru Mizuki est une vrai mine d'information...
Et je pese aussi que la religion Shinto avec le boudhisme ont joué un grand rôle dans c'est histoire de fantôme, avec le kabuki. Enfin c'est ce que je pense...
Avatar de l’utilisateur
scoresby
Fabriquant de poupées
 
Message(s) : 305
Inscription : 22 Déc 2008, 20:44
Localisation : perdu dans mes lugubres pensées


Re: Le manoir Himuro

Message par Kirhel le 19 Fév 2009, 23:03

Scoresby (Lee ?) > Pourrais-tu scanner les pages en japonais de ton manuel ; ca m'interesse. Je suis tombe sur la publicite des trois magazines des premiers PZ sur un site japonais, mais je ne les ai pas commandes (ils doivent etre trouvables a prix casses dans les Book-Off de Tokyo...). Je n'ai pas cherche plus en avant pour voir s'ils etaient vraiment encore dispos (surtout pour les deux premiers...), mais j'aimerais traduire ces interviews car ca m'interesse au plus haut point et je serais bien tente de me faire une petite excursion dans le Japon profond et obscur, avec ses mythes et legendes (urbaines ?) qui ont inspire cette precieuse saga. Pour la religion et le kabuki, ils semblent faire vivre et revivre en effet les histoires de fantomes passees, mais comme chacun peut s'en douter, il y en a enormement et c'est en me disant cela que j'aurais bien, si j'avais pu, jeter un coup d'oeil aux deux ouvrages que tu mentionnes. Je dois neanmoins pouvoir trouver ce genre de livre facilement a Tokyo...

Izumi (泉 ??) > Oui, les estampes japonaises y sont vraiment pour beaucoup, et si cela est presente au Japon comme un sujet tabou (un coloc' m'a demande ce que je faisais la devant le PC et je lui ai explique ; il ne connaissait pas les PZ et quand il a su, il s'est sauve dans la cuisine... ourf ! Lui dire que c'est le forum d'un site de passionnes d'une serie de jeux qui parlent d'esprit de defunts, c'est pas fin, certes, mais bon...), il n'empeche que cela fait partie de leur culture. A mon sens, l'horreur japonaise est la plus effrayante qui soit, compte tenu qu'elle est assez suggeree et qu'elle fait revivre des defuntes personnes, chose qui au Japon, est a la limite de l'outrage... Quel Japonais ne serait pas mort de peur de voir sa grand-mere apparaitre sous ses yeux sous forme spectrale ? Un Europeen ou un Americain aussi, certes, mais il y a une notion que je ne saurais expliquer. Sans doute le fait que les Japonais vouent un veritable culte aux personnes decedees... Par rapport a ce que tu dis ensuite, je pense en effet que dans la mesure ou leur culture est differente, leur approche de la mort et du sexe ne peuvent etre identiques a la notre. La geographie japonaise (archipel montagneux qui favorise de grands poles surpeuples opposes aux coins desertiques), leurs problemes ecologiques (pollution : il faut voir les autoroutes passer entre les immeubles pour comprendre...) et sanitaires, ainsi que leur faible constitution physiologique (36 degres celsius de temperature moyenne du corps, rythme cardiaque en deca des Occidentaux, etc) et bien sur leur histoire (grand tremblement de terre du Kanto, Hiroshima et Nagasaki...) et leurs problemes sociaux actuels (conflit des generations, economie vacillante, chomage, suicides, mort au travail, stress, violence en recrudescence, etc) sont les vecteurs d'une notion de peur qui est reellement differente de la notre. Ils ont cette idee de fatalisme, de tout qui peut etre reduit a neant en quelques secondes (le seisme a Kobe en 1995 en temoigne aussi...). Je trouve d'ailleurs ta juxtaposition avec les consequences d'un echec aux rituels de PZ assez pertinente, d'ailleurs, et je n'avais pas fait le rapprochement.

fallenRaziel > J'ai bien sur remarque le cote tres malsain avec lequel les Japonais aiment jouer, et si je ne l'ai pas remarque dans les jeux video en general, je l'ai en revanche souvent constate dans les mangas. Un mangaka en particulier me vient a l'esprit : Tezuka Osamu. Avec Devilman, notamment... Outre le fait qu'il soit "le papa du manga", il n'en est pas moins l'un des artistes jouant le plus avec l'erotisme, le gore et le malsain dans quelques-unes de ses oeuvres. En termes de perversion... mmmh... Il faut comprendre que les Japonais ne sont pas tres expressifs, bien peu demonstratifs (a mon grand dam), et qu'ils expriment leurs angoisses, leurs tabous, leurs malaises a travers les mangas, les jeux video, le cinema, etc... En Europe, on pourrait dire qu'on est pervers parce qu'on parle beaucoup de sexe, de choses un peu derangeantes, mais cela nous parait normal parce que nous avons baigne et grandi avec ces habitudes ; les Japonais eux ne peuvent s'exprimer comme nous parce que ce n'est pas dans leurs codes. Alors ils utilisent des moyens autres... et comme ces moyens sont exportes a l'etranger, on se dit forcement que -voyant cela- ils sont pervers. Si nos conversations francaises de bureau, de couloir, de cour de college, de lycee, de fac, entre amis en soiree ou quoi ou qu'est-ce etaient enregistrees et exportees, nous aurions une reputation peut-etre differente en-dehors de nos frontieres... C'est certes tres simpliste d'expliquer cela de la sorte, mais ca joue ineluctablement sur cette apparente impression d'une perversite particulierement exacerbee au Japon.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kirhel
Charpentier
 
Message(s) : 195
Inscription : 18 Fév 2009, 12:16
Localisation : Mulhouse


Re: Le manoir Himuro

Message par fallenRaziel le 19 Fév 2009, 23:12

Je suis une grande fan de Devilman, et c'est pas Tezuka qui en est l'auteur, mais Go Nagai, de la même génération^^ Tezuka il fait des choses très innocentes à côté lol Ceci dit, si tu veux du très lourd, je te conseille la suite de Devilman, Violence Jack^^

Je dis que les Japonais sont pervers dans le sens où il adorent le bondage, les relations sexuelles avec toutes sortes de créatures étranges et aussi qu'ils fantasment sans complexes sur les très jeunes filles... mais évidemment c'est le point de vue des occidentaux, à mes yeux, la seule perversion est le viol...
Image
Avatar de l’utilisateur
fallenRaziel
Noyée
 
Message(s) : 599
Inscription : 30 Août 2008, 18:32
Localisation : SolaPiair, the Capitale...


Re: Le manoir Himuro

Message par Kirhel le 20 Fév 2009, 01:36

Argh, oui, j'ai fait une confusion entre Nagai Go et Tezuka Osamu... mais oui, c'est en effet la meme epoque. Oui, je connais Violence Jack, c'est assez balaise aussi niveau malsain.

Oui, le bondage, ils aiment ca, c'est clair ! Je pense qu'ils aiment beaucoup l'idee de la femme soumise qu'ils peuvent asservir a leur guise. Niveau creatures, ils ont vraiment de l'imagination a revendre, mais si j'en juge par ce que m'ont dit des amis, les Japonais sont tres complexes par leur taille (...) et mettre au monde des monstres tentaculaires dans leurs mangas leur permet d'exprimer ce besoin de "revanche". Quant aux tres jeunes filles, je ne me suis pas renseigne, mais quand on sait que nombre de collegiennes et/ou lyceennes vendent leur petite culotte pour se faire de l'argent de poche, et que celles-ci sont ensuite revendues dans des distributeurs automatiques, on se dit que cela entretient leur interet pour les jeunes filles. Et de voir un salary-man sortir du bureau et s'en acheter une que la machine lui donnera dans une petite boite et qu'il mettra dans sa sacoche avant d'aller depenser quelques centaines de yens dans les pachinko, ca fait un peu bizarre quand meme...

L'un des problemes ici, ce sont les pervers qui mettent des mains aux fesses des Japonaises dans les wagons bondes aux heures de pointe, ou qui les pelotent tout simplement. D'autres prennent des photos ou filment sous les jupes avec des procedes que seuls les plus... pervers peuvent oser imaginer. Cela explique que le declic de l'appareil-photo des telephones portables au Japon ne peut etre desactive dans les menus : tu ne peux prendre de photo incognito (le telephone portable est comme le prolongement de la main au Japon). Mais a cote de cela, ils te vendent des appareils-photo numeriques si microscopiques que la prise en main en est difficile.

Donc, oui, ils sont pervers, mais on est loin du viol, puisque tu en parles, qui est relativement rare ici. En revanche, ils se suicident a tout va, et parfois, pour ceux qui petent un plomb, ils sortent dans la rue avec un poignard et zigouillent a tout va, ou montent en voiture et se la jouent GTA en ecrasant des pietons (le taux de criminalite est en hausse depuis ces dernieres annees). Au moins, si nous autres joueurs a PZ, nous voulons imiter les personnages que nous incarnons, nous ne ferons de mal a personne en prenant des photos... (^^)よ
Image
Avatar de l’utilisateur
Kirhel
Charpentier
 
Message(s) : 195
Inscription : 18 Fév 2009, 12:16
Localisation : Mulhouse


Re: Le manoir Himuro

Message par fallenRaziel le 20 Fév 2009, 09:51

Kirhel a écrit :mais on est loin du viol, puisque tu en parles


Pas d'accord : je sais pas si c'est toujours comme ça où si on a pris des mesures contre ça, mais il y a pas si longtemps, le viol collectif filmé dans les rames de métros était le "sport national" au Japon (sur des Japonaises, hein, pas sur des étrangères)... Le seul délit qui se pratique couramment ailleurs mais pas au Japon, c'est le vol : les Japonais ne sont pas des voleurs par nature... Par contre, ils n'ont aucune gène culturelle contre le viol, je dirais même au contraire qu'ils ont toujours été culturellement très portés sur le sexe et cela ajouté au mépris naturel qu'ils ont des femmes, ça arrange pas...
Faut pas se leurrer, les Japonais ne sont pas des bisounours XD
Dernière édition par fallenRaziel le 20 Fév 2009, 10:12, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
fallenRaziel
Noyée
 
Message(s) : 599
Inscription : 30 Août 2008, 18:32
Localisation : SolaPiair, the Capitale...


Re: Le manoir Himuro

Message par scoresby le 20 Fév 2009, 10:07

Kirhel a écrit :Scoresby (Lee ?)
C'est cela.
Kirhel a écrit :Pourrais-tu scanner les pages en japonais de ton manuel

Si j'ai le temps, j'éssaierais de le faire avant la fin de la semaine.
Avatar de l’utilisateur
scoresby
Fabriquant de poupées
 
Message(s) : 305
Inscription : 22 Déc 2008, 20:44
Localisation : perdu dans mes lugubres pensées


Re: Le manoir Himuro

Message par Kirhel le 20 Fév 2009, 10:59

fallenRaziel > Mmmh, je ne sais pas quelles sont tes sources, mais si le viol a ete le sport national au Japon a une epoque, ce n'est certainement plus le cas desormais. J'imagine assez bien que des mesures ont du etre prises pour palier a ce probleme. En outre, ils meprisent generalement les femmes, je suis certes d'accord avec cela, mais rassure-toi donc, voyons, je ne me leurre aucunement et sais bien que les Japonais ne sont pas des Bisounours... (hin-hin). D'ailleurs, personne en peut se vanter de l'etre... (><)```!

Scoresby > Excellente trilogie que celle d' A la Croisee des Mondes de Pullman, dont je n'ai vu aucune adaptation au cinema, mais dont je suis parvenu a entr'apercevoir le premier volet lors d'un vol British Airway sur petit ecran avec reflets a sa surface. J'ai toutefois decouvert les romans vers 2003 et suis tombe sous le charme ; le second volume, "la Tour de l'Ange" (si mes souvenirs sont bons) est celui qui m'a le plus fait mal... et d'ailleurs, la fin tragique de Lee dans les montagnes, avec sa carabine et son daemon, m'a reellement bouleverse. Pullman est un dieu ! Mais bon... excuse donc cet apparte, s'il-te-plait. Je serais ravi que tu scannes ces pages du guide-book, car je suis alle au Book-Off de l'avenue d'Asakusa en esperant au moins trouver l'un des trois, et ils n'avaient rien... Je voulais quelque chose a me mettre sous la dent...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kirhel
Charpentier
 
Message(s) : 195
Inscription : 18 Fév 2009, 12:16
Localisation : Mulhouse


PrécédentSuivant

Retour vers Project ZERO

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité



cron